Réponses d'experts

La transmission du chariot elevateur

Le moteur fournit une puissance qu'il faut délivrer aux roues. Le chariot de manutention motorisé possède une transmission qui assure la translation.

La transmission de la puissance aux roues du chariot de manutention va dépendre principalement du type de motorisation.

Hormis les chariots de manutention manuels qui sont mus par la seule force humaine, les chariots électriques et les chariots diesel ont une transmission qui répartit la force motrice.

La transmission du chariot élévateur électrique

  • Les chariots électriques comme le transpalette électrique, le préparateur de commande électrique, le gerbeur électrique et le chariot élévateur électrique possèdent un moteur électrique de translation.
  • Le moteur électrique est en prise directe sur les roues motrices de l'appareil.
  • Les commandes d'avance, d'arrêt et de marche arrière se font en agissant sur des contacteurs poussoirs fugitifs.
  • Ces contacteurs situés sur le timon, le plancher ou le tableau de bord alimentent ou non le moteur électrique et inversent le sens du courant pour déclencher la marche arrière.
  • Sur les engins légers comme le transpalette électrique et le gerbeur électrique, il n'y a le plus souvent qu'une seule vitesse avant et qu'une seule vitesse arrière.
  • Sur les chariots adaptés aux distances de manutention moyennes et longues comme le préparateur de commande électrique et le chariot élévateur électrique, apparaissent plusieurs vitesses régulées par un variateur électrique commandé au tableau de bord.

Le chariot elevateur à moteur thermique

Le chariot élévateur gaz et le chariot élévateur diesel ont un moteur thermique identique à celui d'une voiture ou d'un camion.

Comme la voiture ou le camion, une transmission vient amener la puissance du moteur aux roues motrices.

Deux types de transmission au choix sont rencontrés sur ces engins :

La transmission par convertisseur

  • Le convertisseur (convertisseur de couple) est l'adaptation aux engins lourds de la boîte automatique d'un véhicule routier.
  • L'axe moteur en rotation est relié au convertisseur et lui envoie en continu la puissance du moteur gérée à l'accélérateur.
  • Le convertisseur autorise un couple important toujours disponible et le module selon la vitesse désirée. Comme sur une boîte automatique, il n'y a pas de pédale d'embrayage mais plusieurs rapports de vitesse sélectionnables au tableau de bord.
  • C'est un système ancien et éprouvé qui laisse peu à peu la place à la transmission hydrostatique.

La transmission hydrostatique

  • Dans la transmission hydrostatique, le moteur de l'engin actionne uniquement une pompe hydraulique en continu. La pompe hydraulique envoie de l'huile hydraulique sous pression modulée à l'accélérateur dans un moteur hydraulique. Ce moteur agit à l'inverse d'une pompe et transforme le débit d'huile en un mouvement de rotation à un essieu.
  • Couplé à une boîte de vitesses souvent automatique, plusieurs rapports sans embrayage sont disponibles, et sélectionnables au tableau de bord.
  • C'est le modèle le plus récent et le plus souple de transmission.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

 
 

Demander un devis

Merci de préciser le délai de réalisation du projet.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5700 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Transmission chariot elevateur : la transmission du chariot élévateur

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides